Un défi technique et artistique

31Mar09

Tourné en HD avec la Red One R3D et une estimation d’environ 30mn (1/3 du film) de trucages, incrustations et compositing pour les décors, plus plein d’effets divers, le film combine des techniques qui en font une première dans la production des longs-métrages français. La chaîne technique, autrement dit le « work flow » qui doit être validé des premiers essais jusqu’au retour sur pellicule 35mm (« shoot » ou « kinescopage ») a été à la fois un casse tête pour la production et  un joli terrain de jeu pour les techniciens, bref, un défi artistique à relever pour nous tous. Comme vous le verrez sur les photos ci-dessous, les 9 premiers jours de tournages ont été faits en blue box (sur fond bleu) et les décors seront incrustés ensuite. Cette décision du metteur en scène (Jean-Claude Janer) est née de nombreuses inspirations, dont la plus importante se rapporte aux trucages réalisés en son temps par Jean-Christophe Averty. Un mélange de rêves, de naïveté et d’immense créativité. Cette atmosphère rendue par des personnages tournés en réel et incrustés sur les paysages immobiles restitueront au mieux l’univers d’Emma, l’adolescente aux visions romanesques et exaltées. Les trucages doivent se voir mais être dans le même temps parfaitement exécutés. Bonjour la prise de tête… Un premier exemple ci-dessous qui a valeur de test, réalisé par le photographe de plateau, Jean-Claude Lother. La réalisation de trucages définitifs par les infographistes ne commencera qu’après le tournage. Voici ce premier essai:

Tournage en studio sur fond bleu. Sister Welsh (Anne Brochet) vogue sur la mer...

Tournage en studio sur fond bleu. Sister Welsh (Anne Brochet) vogue sur la mer...

Intervention trucage:

On rajoute la mer ou le décor et  les ambiances pour créer la scène finale

On rajoute la mer ou le décor et les ambiances pour créer la scène finale

Vous pourrez imaginer vous mêmes les décors à venir sur les photos suivantes; mais avant celà, pour terminer ce soir ce chapitre technique, un immense bravo à Fabien Lamotte (directeur de la photo) et tous nos remerciements pour leurs conseils et leur soutien à Frédéric André (TSF) Pascal Buron et Guillaume (TSF Data/traitement des rushes et des confos), à Olivier Boischot et ses infographistes, Antoine et Bertrand, (Banc Public), à Eric Moulin et Géraldine Desindes de chez Color’M pour l’étalonnage et le report 35mm, et Peggy Kaufmann chez Arane pour le laboratoire chimique.

Je vous laisse avec Sister Welsh, Henry, Brenda et Jane.

Mother O'Brady (Brigitte Lucas) et Sister Welsh (Anne Brochet) s'affrontent.

Mother O'Brady (Brigitte Lucas) et Sister Welsh (Anne Brochet) s'affrontent...

Sister Welsh (Anne Brochet) défie le Professeur Glencoe

Sister Welsh (Anne Brochet) défie aussi le Professeur Glencoe (Luc Moullet)

 

Mais après avoir été jetée au cachot par les policiers de Plymouth...
Mais après avoir été jetée au cachot par les policiers de Plymouth…
Sister Welsh (Anne Brochet) et ses copines de prison, Jane Ashley (Lily Bloom) et Brenda Mc Cullock (Emilie Gavois-Kahn)

Sister Welsh (Anne Brochet) se fait des amies à la prison Saint James, Jane Ashley (Lily Bloom) et Brenda Mc Cullock (Emilie Gavois-Kahn)

Il avait l'air pourtant incorruptible, cet Henry (Bernard Blancan)...

Belle prestance cet Henry (Bernard Blancan)...

 

Allez, bonne nuit (de Sister Welsh) à tous. Et à très vite… pour la suite.

Publicités


No Responses Yet to “Un défi technique et artistique”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :